Une nouvelle fenêtre sur le paysage avec Eric Tabuchi et Nelly Monnier se prépare 

©

©

©

©

©

©

©

©

©

©

©

Invités en résidence par Derrière Le Hublot, le parc naturel régional du Pilat et l’IPAMAC pour participer au projet Fenêtres sur le paysage et concevoir une création artistique semi-pérenne de la collection Miracle !, le duo d’artistes Eric Tabuchi et Nelly Monnier s’est rendu dans le parc naturel régional du Pilat le 12 mars pour une nouvelle série de repérages.

Au final, ce n’est pas un Miracle ! mais trois œuvres qui seront dévoilées à l’automne le long du GR®65 sur les communes de Malleval au Saut de l’Agneau, Bourg-Argental à Lamponi et Saint-Sauveur-en-Rue. Miroir noir, Mont blanc et Exauceoire sont les titres de ce triptyque atypique. L’idée est de proposer un arrêt au marcheur ou à la randonneuse, lui faire découvrir les entités paysagères du parc naturel régional du Pilat, et Miracle ! l’amener à se retourner !

La dernière des œuvres, Exauceoire, est une sorte de souche à clous laïque, de forme octogonale. Le principe est utilisé principalement dans les églises et dans l’armée. Drôle de fantaisie ! nous direz-vous, mais ici, il ne sera pas question de faire des vœux, ni d’acheter son clou, mais de récupérer son clou dans le village et de venir le planter là, ce faisant, de faire œuvre collectivement sur trois années consécutives. Fantaisie poétique ! répondrons-nous. Son nom inventé pour l’occasion désigne cet étrange objet à vœux, gratuit, où on peut se donner rendez-vous.  » Viens, on passe par l’Exauceoire ! », entendra-t-on bientôt à Saint-Sauveur-en-rue.

Si les repérages ont permis aux artistes d’identifier les trois lieux dédiés à ce triptyque, ils leur ont aussi offert la possibilité d’une visite privée à l’Usine Sainte-Marthe à Saint-Julien-Molin-Molette où Compilation, une exposition itinérante de 40 photographies d’Éric Tabuchi et Nelly Monnier sera présentée. En effet, dans le cadre de leur résidence, le duo en a profité pour arpenter le parc naturel et réaliser une série de d’images qui retrouveront le volume 5 de l’Atlas des régions naturelles et auront toute leur place dans l’exposition. Ces images seront une occasion pour les visiteurs et les visiteuses d’un regard neuf sur le Pilat.

Quatre nouvelles fenêtres pour voir plus loin tout en restant en attention avec notre environnement, telles sont les élans proposés par cette invitation Miracle !