Venez construire la maison communale des cérémonies sur le territoire de Capdenac !

©

Depuis fin 2022, Derrière Le Hublot accueille en résidence la compagnie Mange ! Après quelques séjours sur le territoire, les deux co-directrices de la compagnie, Camille Meneï et Mona Maire, sont de retour en ce printemps 2023. Elles n’ont pas peur de parler de la mort et nous non plus !

Vous avez été nombreuses et nombreux à souhaiter poursuivre les Cafés mortels avec nous, aussi avec Camille et Mona, nous vous invitons à nous rejoindre pour questionner les lieux de cérémonies, le lien entre morts et vivants et celui entre vivants au moment de la mort. Ce projet se développe pendant près de trois ans sur le territoire capdenacois. Et il débute par deux recherches menées en parallèle par Camille et Mona. Pour mener à bien sa démarche, la compagnie a besoin de la participation de toutes et tous. Voici donc un point d’étape avec ses perspectives et autres projets de rencontres enthousiasmants pour vous donner l’envie de les retrouver autour d’une brioche ou d’un paysage Aveyronnais.

Nourriture et communauté

Une recherche gourmande menée par Camille Meneï

Comment les recettes se transmettent-elles de générations en générations ? Elles sont un moyen de rester en lien avec les personnes disparues. Le goût, les parfums, les gestes faits pour cuisiner, pour servir, pour déguster sont autant de marqueurs qui racontent les morts.

À l’occasion d’une rencontre avec l’équipe cuisine des bénévoles de Derrière Le Hublot, des recettes sont échangées. Une personne explique qu’elle mange des soupes à la tomate de distributeurs d’autoroutes parce que c’est le seul repas que sa grand-mère savait cuisiner seule. Une autre raconte comment, entre sœurs, elles essayent de recomposer, à partir de leurs souvenirs, la recette de la poule farcie et les détails de cuisson. Leur mère leur a laissé des recettes avec des éléments manquants…

Pour la suite de cette recherche, Camille souhaite recueillir les mets de vos défunts. Qu’elles soient dans un livre qui leur appartenait, griffonnées sur un bout de papier ou que vous la racontiez dans un message vocal, tous les formats sont les bienvenus. Les récits des recettes peuvent s’accompagner d’une anecdote ou d’un souvenir. L’objectif est de construire un livre de recettes qui raconte ces transmissions. C’est aussi de pouvoir s’inviter à cuisiner et/ou à manger.

Que manger et comment le partager pour les funérailles ? Comment la communauté peut-elle se retrouver autour d’un moment tragique de nos vies grâce à la nourriture ? Existerait-il des plats, une nourriture pour nous retrouver ?

Après une phase de documentation pour étudier l’offre proposée sur Internet notamment, Camille souhaite interviewer des restaurateurs, des restauratrices et des services traiteurs autour de Capdenac. Un questionnaire sera mis en place : repas chaud ou buffet froid ? Debout ou à table ?… En juin, Camille propose à celles et ceux qui le souhaitent de participer à un temps de réflexion autour de ce questionnaire. Elle recueille aussi des témoignages de personnes ayant participé à des funérailles et voulant partager leurs expériences liées aux temps des repas qui les accompagne (collation, goûter, buffet, banquet, etc.).

Pour envoyer des recettes et témoignages : mange.capdenac@mailo.com

Pour envoyer des enregistrements sonores : 06 37 55 24 14

Une place pour nos morts

Une rencontre avec Mona Maire ?

Après la cérémonie, une fois que chacun est rentré chez soi et a retrouvé son quotidien, on se retrouve seul avec ce qu’il reste du défunt. Que faire de ce soi-disant vide, pourtant rempli, de la personne décédée ? Que fait-on de ce qui nous reliait à l’autre ? Où et de quelle manière subsiste-t-il ?

En résidence avec Derrière le Hublot, Mona s’est promenée dans Capdenac pour commencer à interroger des personnes. Les premiers témoignages lui donnent envie d’en entendre plus pour faire exister ces liens invisibles. Elle sera de retour en juin et souhaite pouvoir faire de nouveaux entretiens. De l’enfance au 4ème âge, comment vit-on la mort d’un proche ?

Si vous souhaitez échanger avec elle, lui raconter un de vos morts, nous vous invitons à prendre rendez-vous sur mange.capdenac@mailo.com

Mona réalisera également des photographies – avec les personnes qui souhaitent participer au projet – dans des lieux qui symbolisent les liens avec leurs morts. Ses travaux aboutiront à un livre photographique accompagné de témoignages. Textes et images seront les témoins de ces relations invisibles et pour autant bien réelles, intimes et profondes.

Elle vous invite aussi à envoyer une lettre que vous adresseriez à l’un de vos défunts.

Écrire pour les aimer encore passionnément. Leur raconter ce qu’on devient. Leur demander des comptes sur les histoires de famille ? Leur déposer nos secrets, nos trésors … Que souhaiteriez-vous leur dire ? D’ici juin, vous pouvez participer en postant ou en déposant votre lettre dans la boite aux lettres de Derrière Le Hublot à l’adresse suivante :

Derrière Le Hublot

Lettre à un défunt

Maison du parc de Capèle

12700 Capdenac-Gare

Écoutez Camille et Mona sur CFM radio Villefranche :