Le Service d’art à domicile en action 

Du lundi 20 au jeudi 23 novembre, le Service d’art à domicile a pris ses quartiers d’automne dans les territoires du Pays de Capdenac et de Figeac.  

©

Amélie, Anne, Berta, Cécile, Danielle, Émilie, Inès, Julie, Katia, Odile, auxiliaires de vie sociale, ont accompagné Clément, Cyrille, Cécile et Victor, artistes, à faire leur entrée au cœur des foyers de Claude, Denise, Dieudonné, Edmonde, Henri et Huguette, Jean-Pierre, Josette et Alain, Lucette, Marie-Claude, Marie et Jean, Marinette, Micheline, Nelly, Patrick, Renée, Robert et Yvette, Simone leurs hôtes âgés ou empêchés qui les attendaient en nombre pour 4 jours de rencontres artistiques singulières.
 

Égrainer la liste des prénoms n’a rien d’un effet de style, mais c’est la preuve, s’il devait y en avoir une, de l’intérêt pour ces 23 personnes dépendantes de rompre le quotidien avec l’envie de laisser l’art s’inviter à la maison.  

Dans le Service d’art à domicile, l’art est partout, et pas que là où on l’attend. Les personnes bénéficiaires de l’aide à domicile participent aussi des gestes artistiques. Elles nourrissent la relation, tout comme les auxiliaires de vie. Elles dansent, elles chantent. Une certaine forme de réciprocité se joue dans les rencontres, toutes les personnes présentes en sont « bénéficiaires », en art et en humanité. Parfois réticentes par peur de laisser un ou une inconnue entrer chez soi, par peur du bouleverser les habitudes ou peur de décevoir, les personnes finissent par vite entrer en complicité avec les artistes une fois la glace rompue et la confiance gagnée. 

Cécile, aide à domicile se félicite que « les artistes parviennent à faire sortir des choses aux hôtes » des choses, qu’elle n’a pu faire « même après des dizaines et des dizaines de rencontres » et y voit une « aide énorme dans le travail ». Cyrille Atlan, autrice, metteure en scène et comédienne sait que « rien ne serait possible sans la présence précieuse de l’aide à domicile ! » 

À l’heure du bilan, cette première phase de déploiement du Service d’art à domicile est très positive. Et chaque partenaire en ressort avec de l’énergie pour s’engager dans la suite. 

— 

Les artistes invités cet automne : 

Présents également pour développer un travail de recherche autour des écritures dramatiques relationnelles s’appuyant sur l’expérience du Service d’art à domicile, lauréat de l’appel à projet de la Direction générale de la création artistique – ministère de la Culture – Recherche en théâtre, cirque, marionnette, arts de la rue, conte, mime et arts du geste (2023) : 

Pour en savoir plus sur le Service d’art à domicile : 

Vous souhaitez déployer le Service d’art à domicile sur votre territoire ? 

Contact : Aurore Carpentier – administration@derrierelehublot.fr  

— 

Fred Sancère, directeur de Derrière Le Hublot, est à l’initiative du Service d’art à domicile. 

Le Service d’art à domicile est mené par Derrière Le Hublot avec l’ADMR du Pays de Capdenac, Lot aide à domicile, les artistes complices et les personnes bénéficiaires de l’aide à domicile volontaires pour tenter l’expérience. 

Après une expérimentation menée avec la participation de l’association vives voies et soutenue par Aveyron Culture et La Région Occitanie dans le cadre de l’appel à projets « Expérimentation culturelle dans les territoires » ainsi que par la Délégation générale à la Transmission, aux Territoires et à la Démocratie culturelle du ministère de la Culture dans le cadre du pôle d’innovation territoriale, il reçoit aujourd’hui le soutien de l’ANCT-Massif Central, la Conférence des financeurs (Département de l’Aveyron, l’ARS, la CARSAT, la MSA, la CPAM, l’AGIRC-ARRCO, l’ANAH, la Mutualité Française, Rodez Agglomération). 

Le Service d’art à domicile est lauréat de l’appel à projets « Recherche en théâtre et arts associés » de la Direction Générale de la Création Artistique du ministère de la Culture. 

Le Service d’art à domicile a été finaliste du Prix Cognacq Jay en 2021.